• L'automne des bavards à l'heure de la rosée du matin

    Nous ne sommes que peu de chose

    Mais cette infinie petitesse

    Nous sublime nous métatamorphose

    Comme la rosée et toute sa délicatesse

    Fleur Web.jpg