antonio munoz molina

  • Au hasard de nos lectures...message aux voyageurs

    "[...]On peut offrir ce qu'on aime le plus, une certaine perspective au fond d'une rue, un petit jardin près d'un pont, un café, un club de jazz, et même un moment de lumière. Ce cadeau immatériel enrichit celui qui l'a fait et devient un trésor rehaussé par la reconnaissance pour celui qui le reçoit, car c'est un souvenir, et aussi la possibilité qu'il a de l'offrir à son tour. A ce lieu sera toujours associé celui qui nous l'a fait découvrir ainsi que le moment où, grâce à son intermédiaire, nous l'avons connu. [...]"

    Extrait de Fenêtres de Manhattan, Antonio Munoz Molina

    http://pagesperso-orange.fr/calounet/presentation_auteurs/molina_presentation.htm